February 6, 2022
3 mins

Pourquoi j'ai décidé de me consacrer au freelancing à 100%

🚅 TL;DR : Après 3 années passées à développer de très beaux (mais trop nombreux) projets entrepreneuriaux, j’ai décidé de me consacrer à mon activité de freelance dans le Design Produit à partir de 2022.

Comme beaucoup, le passage à une nouvelle année est l’occasion de faire le bilan. Le mien marque un tournant, un choix. Et choisir c’est renoncer, vous le savez.

Lutter contre le syndrome de l’objet brillant

Depuis 1 an et demi je travaille sur moi-même pour lutter contre un syndrome qu’on appelle « syndrome de l’objet brillant ».

Le quoi ?

Le syndrome de l'objet brillant : c'est quand vous sautez sur chaque nouveau projet... justement car il est nouveau. Vous diluez vos efforts, vous alimentez trop d'éco-systèmes à la fois. Résultats : vous allez moins vite, vous travaillez beaucoup et vous vous épuisez à ne pas voir aboutir les choses qui vous tiennent à coeur. Ça se résume dans ce graphique qui est présent dans l'excellent bouquin d'Alexis Minchella.

Source : Freelance, l'aventure dont vous êtes le héros - Alexis Minchella, Ed. Eyrolles 2021

Depuis que j’ai quitté mon job salarié début 2019, j’ai enchaîné un (trop) grand nombre de projets.

Tout d’abord un projet de studio de production (Ongaeshi Studio) avec team incroyable. On a travaillé pour des dizaines de clients et réalisés des formats en tout genre, de la capsule vidéo pour les réseaux sociaux, aux reportages en passant par des short-docus. Et puis la grosse fierté (et ce n’est que le début), c’est moovance. La première plateforme de création artistique et média 100% digital dédié à la danse. 9 mois après le lancement et déjà plus de 5 partenaires, une communauté qui grandit à vue d’œil et des projets fous à suivre ici ou là.

J’avais aussi rejoint, courant 2021, a un projet de plateforme de sport : Nearby. Une idée d’application de sport entre potes dans des lieux insolites, avec comme leitmotiv « le sport que tu veux ou tu veux quand tu veux ». Et le Covid est passé par là.

Pendant le confinement #1 avec l’équipe du studio Ongaeshi, on a alors monté SYSTEME D2, un média qui relayait les initiatives solidaires des entrepreneurs pendant le premier confinement. Format vidéo, Témoignages, mise en relation. Tout ce que notre studio sait faire de mieux.

Puis, comme ce n’était pas assez 🙄 j’ai monté le podcast Les Chroniques de l’infra-ordinaire, une thématique qui me tient particulièrement à cœur. Avec Claire, on s’attachait à décrypter l’habituel, le banal. Ça a été le podcast pour reprendre le temps de l’émerveillement. Et c’était beau. Je parle au passé car le projet est en standby mais toujours accessible ici.

Ah et j’oubliais une chose. Juste une. Au moment du premier confinement je m’apprêtais à réaliser une tournée avec mon projet de musique HOYT et le Covid encore une fois était au RDV. Je ne désespère pas de la faire un jour ou de lui donner vie sous une autre forme.

Bref, tout ça.

Et le freelancing alors ?

Et bien, il était là. Bien ancré en arrière plan. J’ai passé les 3 dernières années à designer, concevoir, imaginer des solutions pour des dizaines de clients. J’ai collaboré avec des entrepreneurs aux idées folles. J’ai coaché plus d’une cinquantaine de startups toutes aussi ambitieuses les unes que les autres.

Et je me suis rendu compte d’une chose : ce qui m’anime par dessus tout, c’est le conseil, le coaching, l’idée d’aider les autres à donner vie à leur projet, à concevoir la solution qui leur permettra de s’épanouir et de grandir. Et comprendre ça, c’est un apprentissage important dans la perspective du tournant que je prends pour 2022.

Car à partir de cette année, le freelancing va reprendre le devant de la scène. Devenir le pilier central de mon activité pour ne pas dire ma seule et unique activité.

Ma charge mentale a été trop lourde pendant ces dernières années. J’ai donc décidé de me concentrer sur mon activité de freelance à partir de 2022.

Le plan freelance 2022

Mon activité sera basée sur 3 piliers :

Le conseil

Pour aider les organisations, entreprises, startups et entrepreneurs à développer leur produit, leur service grâce au digital.

  • Thinking - Product Strategy
  • Making - UX & Product Design
  • Sharing - Communication

Le contenu

Pour faire connaître mon travail, mes valeurs et ma vision de la vie de freelance

  • Partager et documenter mon expérience dans le Produit
  • Partager et documenter mon expérience en tant que freelance (statut que je défends haut et fort ✊)
  • Collaborer avec les acteurs qui m’entourent. Il est temps de faire de grandes choses ensemble !

Le produit

Pour développer des sides-projects et éventuellement des revenus complémentaires scalables ou imaginer des trucs fous

  • Créer des ressources utiles pour mes clients, des entrepreneurs, des freelances
  • Imaginer des mini-produits, ressources digitales

Et pour conclure

L’expérience des 3 dernières années m’a appris énormément de choses. Mais j’en retiens surtout 3 essentielles :

  • Bosser avec les gens que vous aimez, ça n’a pas de prix même dans les pires moments. La team Ongaeshi ♥️ sur vous !
  • Pour faire de grandes choses, il faut du temps mais il faut aussi savoir s’y investir pleinement.
  • On parle beaucoup des success stories d'entrepreneurs aux parcours lisses et hyper valorisants. On parle beaucoup moins de la surcharge mentale liée aux projets qui nous animent mais qu'il faut savoir gérer au quotidien pour s'épanouir et trouver l'équilibre. Ne cherchez pas, ça implique forcément des choix conséquents. J'aurais l'occasion d'en reparler !